Chauffage aux pellets

Chauffage aux pellets : 6 critères à considérer avant d’acheter

L’hiver approche et le froid commence à s’installer. Il est donc temps de rallumer le chauffage et prévoir les éventuelles augmentations de la facture. La solution idéale est d’avoir recours au chauffage aux pellets. L’avantage ? C’est très économique et ça va réduire nettement vos dépenses en gaz et en fioul. Mais avant d’acheter votre poêle, voici quelques conseils pour mieux orienter votre choix.

Optez pour un poêle convenable à votre maison

Il existe sur le marché différents types de poêles à pellets adaptés selon votre besoin. Avant de procéder à l’achat, considérer d’abord la taille de votre maison, le nombre de pièces à chauffer ainsi que la qualité de votre conduit d’air. Il existe également différents sites que vous pouvez visiter pour optimiser vos choix sur le système de chauffage. Parmi les sites les plus consultés dans ce domaine se trouve par exemple www.pellet-premium.be.

Vous pourrez ainsi choisir un poêle à convection naturelle, silencieux et idéal pour chauffer seulement une pièce. Si vous souhaitez chauffer plus de pièces, choisissez un poêle à ventilateur, très pratique, mais à isoler, car il est très bruyant dû aux ventilateurs. Pour bénéficier d’eau chaude, vous pourrez également opter pour un poêle hydraulique doté d’un ballon. Avec le système hydraulique, vous pourrez à la fois être au chaud dans chaque pièce et obtenir de l’eau chaude.

Optimisez l’usage de votre chaudière principale

Parce qu’un poêle au granulé de bois combustible est une extension à votre système de chauffage principal, faites-le plein d’économie possible. Vous avez une chaudière à fioul ou à gaz ? Nous sommes certains que l’an dernier, votre facture a connu une nette augmentation en hiver.

Si vous voulez à la fois vous réchauffer et payer moins en gaz ou en fioul, optimisez l’utilisation de votre chauffage principal. Ainsi, optez pour un poêle qui vous procure le maximum de satisfaction. C’est-à-dire, un système de chauffage qui vous permet à la fois de rester au chaud dans chaque pièce de votre maison et qui réduit votre facture.

pellets

Prévoyez un chauffage d’eau

En hiver, il n’est jamais idéal de se retrouver sans eau chaude. Il existe sur le marché un poêle à pellets équipé d’un système de chauffage d’eau. Toujours dans l’optique de l’optimisation de votre chaudière principale (au gaz ou au fioul), le poêle à pellets hydraulique fera votre affaire. Comment cela fonctionne-t-il ?

Eh bien, relié à un ballon d’eau chaude, le poêle hydraulique vous permettra de chauffer l’eau qui circule dans votre système de radiateur. En plus de vous apporter de l’eau chaude, un poêle hydraulique vous procure déjà de la chaleur dans chaque pièce de votre maison, et ce à une température équitable.

Misez sur un poêle moins bruyant

Pour profiter au maximum de la chaleur dégagée par un poêle à pellets, il existe une gamme dotée d’un système de ventilation. Le ventilateur permet de propulser la chaleur dans le maximum de pièces possible. Ainsi, plus votre ventilateur est grand (ou nombreux), plus la portée est plus longue.

Le seul hic est que le ventilateur n’est jamais sans bruit. Pour conséquence, vous ne serez jamais loin pour ne pas entendre un bruit un peu désagréable surtout le soir en dormant. En fonction de la marque, vous pourrez trouver le marché un poêle à granulé de bois combustible qui génère moins de bruit.

Adoptez un poêle facile à nettoyer

Un des inconvénients d’une chaudière à combustible est l’importance des cendres après utilisation. Mais pas de panique, les ingénieurs ont déjà trouvé la solution. Il existe maintenant des poêles à pellets équipés d’un cendrier. L’avantage c’est que les cendres rejoignent directement le cendrier et vous n’avez plus qu’à les jeter. Donc, plus besoin de nettoyer votre poêle, il l’a fait lui-même.

Laisser un commentaire