domotique chauffage

Domotique de chauffage : mode de fonctionnement

Notre époque est caractérisée par le tout à l’automatisme. Grâce à la domotique, une simple pression sur un bouton et le poste téléviseur s’allume, le volet roulant s’ouvre ou se ferme, le chauffage se met en marche. En parlant de chauffage justement, comment cela fonctionne-t-il ?

Mode de fonctionnement de la domotique de chauffage

La domotique est née de par les progrès des techniques et technologies électroniques en matière d’informatique et de télécommunication. Deux objectifs sont visés : automatiser et programmer. En ce qui concerne le chauffage, le but est de faire des économies d’énergie, c’est-à-dire, baisser la facture en électricité à payer chaque mois. Le besoin en chauffage pouvant changer au cours d’une même journée, durant la semaine ou tout au long de l’année, il est bénéfique de pouvoir régler automatiquement le niveau de température d’une pièce, par exemple. D’ailleurs il est possible de varier la température d’une pièce à une autre selon que celle-ci est occupée ou non. Et non seulement : la mise en marche ou à l’arrêt de chaque appareil de chauffage peut être automatisée selon les besoins de la famille. Un seul degré de moins permet une économie de l’ordre de 7% sur la facture d’électricité. En termes de programmation, le dispositif de chauffage peut être couplé avec l’automatisme commandant l’ouverture ou la fermeture des fenêtres et autres volets roulants ou stores. Quand il fait chaud, les fenêtres s’ouvrent et le thermostat du chauffage va s’ajuster en conséquence. Quand il fait froid, les fenêtres se ferment automatiquement et le thermostat du chauffage va afficher une température en adéquation avec le choix de l’utilisateur.

Mode d’installation de la domotique de chauffage

Quels sont les équipements indispensables pour le bon fonctionnement d’une domotique de chauffage. En premier lieu il y a la centrale domotique. C’est d’elle que partent toutes les commandes. Ce qui fait que tous les appareils de chauffage de la maison doivent être connectés avec elle. La connexion peut être soit filaire par réseau de câblage ou sans fil. Au niveau de chaque appareil il doit y avoir un capteur domotique, de température notamment. L’information va être transmise vers la centrale domotique. Enfin il y a l’interface domotique. Son rôle est d’assurer le paramétrage en temps réel des réglages définis par l’utilisateur. Il peut s’agir d’une télécommande domotique, souvent dénommée universelle de par la polyvalence de ses fonctionnalités. Sinon ce peut être un écran de contrôle tactile, un ordinateur, un smartphone. Il y a même l’option de tout régler et contrôler à distance par internet interposé. Décidément rien n’arrête le progrès pour assurer un confort de vie optimal à l’homme moderne. Tout est à la portée d’un simple clic sur un bouton de télécommande. Plus aucun effort physique supplémentaire n’est requis pour rester lové dans son fauteuil préféré à savourer un bon film. Aucune crainte de grelotter de froid en hiver ni de tomber en sueur en été.

Laisser un commentaire