installation électrique

Installation électrique d’une salle de bain : normes à suivre

La douche ou la salle de bain fait partie de ces espaces de bien-être dans une maison. Il fait bon de s’y prélasser en toute tranquillité. Il ne faudrait pas qu’un défaut dans l’installation électrique vienne troubler cette quiétude. Quelles sont les normes à respecter pour une installation électrique réussie et surtout sécuritaire ?

Installation électrique d’une salle de bain : les normes à suivre

Pour avoir une installation électrique parfaite ou, à tout le moins, tendant vers la perfection, il y a deux choses essentielles à connaitre : la norme NF C 15-100 et la protection IP. La première définit les règles à respecter absolument pour les différentes composantes de l’installation électrique et leurs places respectives. La seconde se réfère à l’Indice de Protection, le degré de protection contre l’intrusion d’un corps solide ou liquide. Pour en revenir à la norme NF C 15-100, elle individualise 4 volumes différents et indique les installations permises pour chaque volume. Pour le volume 0, l’intérieur de la douche ou de la baignoire, il est absolument interdit d’y installer tout type d’appareil, quel qu’il soit. Le volume 1 concerne l’espace au dessus de la douche, sans dépasser 2,25 mètres de hauteur. Les appareils électriques suivants sont autorisés : luminaires à très basse tension, chauffe-eau électrique avec IPx5 au minimum. Le volume 2, quant à lui, se rapporte à un espace de 0,60 m sur le pourtour du volume 1. En hauteur il ne doit pas dépasser les 3 mètres. Y sont autorisés les luminaires, les prises rasoirs, les appareils de chauffage. Enfin vient le volume caché. C’est l’espace qui se situe sous la baignoire ou le receveur de douche. Comme l’eau y est présente de façon quasi permanente, il n’y a pas de moyen terme : il y a interdiction formelle d’y installer un appareil électrique. L’installation d’un éclairage au plafond ne devrait pas connaitre de restriction particulière. Le dispositif de commande doit se fixer à l’entrée, à l’intérieur ou à l’extérieur de la salle d’eau. Quelqu’un pourrait se poser la question : pourquoi toutes ces directives ?

Les raisons d’être du respect de la norme NF C 15-100

Il est vrai que suivre les directives de la norme NF C 15-100 sont contraignantes mais elles ont leur raison d’être. Dans une salle de bain, eau et courant électrique sont forcés à la cohabitation. Tout le monde sait que les deux ne font pas forcément un mariage heureux. Si l’un vient au contact de l’autre, les risques d’accident sont très élevés. De ce fait une distance de sécurité doit être édictée et observée entre les deux. Pas la peine, par exemple, de mettre une prise de courant juste au dessus de la baignoire pour que madame l’utilise pour son sèche-cheveux. Que celui-ci tombe dans l’eau et c’est l’accident fatal. Mais même sans parler de perte en vie humaine, les dégâts matériels sont à éviter absolument.

Laisser un commentaire