photovoltaïque raccordé au réseau

Le photovoltaïque raccordé au réseau

Afin de rentabiliser au mieux une production d’énergie photovoltaïque, il nous est possible de raccorder notre installation au réseau électrique de distribution, et de vendre tout ou partie de notre production à des prix très avantageux.

Les distributeurs ont obligation de vous acheter votre électricité à des tarifs fixés par l’état et assurés pour une durée de 20 ans. Ceci est aussi valable pour les autres modes de production, mais à des taux nettement moins avantageux que pour les centrales photovoltaïques : 31,4 à 58 centimes du Kwh selon que vos panneaux soient intégrés au bâti ou non, tandis que le Kwh nous est actuellement facturé aux alentours de 12 centimes d’euro.

Autrement-dit, l’électricité de votre production est vendue près de 5 fois plus que le prix d’achat chez un distributeur.

Autre avantage, revendre votre électricité sur le réseau permettra de s’affranchir des frais de stockage de l’énergie.

Photovoltaique

Nouveaux tarifs pour la période 2010-2012 : (Arrêté du 12 janvier 2010)

  • 58 c€/kWh pour les installations photovoltaïques intégrées au bâti de bâtiments à usage principal d’habitation, d’enseignement ou de santé.
  • 50 c€/kWh pour les installations de même type, sur les autres bâtiments.
  • 42 c€/kWh pour l’intégration «simplifiée» au bâti.
  • 31,4 à 37,7 c€/kWh pour les centrales solaires au sol.

Deux possibilités nous sont offertes :

  • Vendre l’excédant de sa production
  • Vendre la totalité de sa production

Je vends ce qu’il me reste

Appelé aussi système à double comptage, ce type de raccordement est le moins onéreux à mettre en œuvre ne nécessitant que de l’ajout d’un compteur de vente à la suite de votre installation existante. En contrepartie, vous en tirerez moins de bénéfices ne vendant que de faibles quantités d’énergie et ne profitant alors que très peu du prix de rachat par les distributeurs.

Les panneaux solaires génèrent un courant continu via les rayonnements électromagnétiques du soleil. Ce courant est alors cheminé vers un onduleur chargé de le convertir en courant alternatif (230 V – 50 Hz).

Si l’énergie produite est insuffisante pour suffire aux besoins de l’habitation comme cela peut être le cas en période hivernale, le complément nécessaire est pris sur le réseau de distribution.

A l’inverse, en période de forte production et de faible consommation, l’excédant de notre production est envoyé sur le réseau public.

Nous voici donc en présence de 2 compteurs électrique, l’un quantifiant l’énergie sous tirée au réseau (à gauche), l’autre l’énergie vendue à notre distributeur (à droite).

Je vends tout

Ce type d’installation est plus cher à mettre en oeuvre mais permet de profiter pleinement de l’obligations de rachat par les distributeurs.

L’ensemble de la puissance nécessaire à votre consommation est fournie par le distributeur, comme pour une installation traditionnelle avec seulement 1 compteur servant à mesurer l’énergie consommée.

La centrale photovoltaïque bénéficie alors de son propre raccordement au réseau, de manière totalement autonome. Un peu comme si elle était totalement séparée de votre habitation.

Trois compteurs sont alors nécessaires, l’un d’entre eux servant uniquement de garantie au distributeur.

Le courant continu produit par les panneaux solaires est là aussi cheminé vers l’onduleur qui le transformera en courant alternatif, et sera directement envoyé sur le réseau public de manière autonome.

De même que l’énergie nécessaire à alimenter votre habitation proviendra elle aussi directement du réseau de distribution.

La ligne supérieure est celle d’une installation standard, avec son compteur de consommation habituel.

Celle du dessous destinée à la vente de notre production nécessite l’installation de 2 compteurs. Celui représenté en rouge est un compteur dit de non-consommation, et assure simplement au distributeur que rien n’est alors consommé par ce point de raccordement.

Ca m’intéresse !

Plusieurs démarches administratives sont bien entendus nécessaires avant de pouvoir bénéficier de ce service, comme le certificat d’éligibilité à l’obligation d’achat, contrat d’achat avec le distributeur, …

demande de raccordement à ERDF photovoltaïque démarches administratives pour une installation photovoltaïque raccordée au réseau

Des sociétés spécialisées proposent un accompagnement dans toutes ces démarches, comme Solaire Direct ou Solactiva

Laisser un commentaire