tableau électrique

Astuces pour mettre un tableau électrique aux normes

Il se peut que de nombreux équipements électriques soient utilisés au sein d’une maison. Ceci nécessite une grande vigilance notamment au niveau des dangers que représentent les circuits électriques. C’est pourquoi, l’installation d’un tableau de protection de l’habitat devrait toujours respecter les normes.

Installer le tableau selon la norme NF C 15-100

Un tableau électrique joue un rôle important notamment pour assurer la sécurité de la maison vis-à-vis des risques liés aux circuits électriques. Cependant, avant de se lancer à son installation. Le technicien doit observer la norme NF C 15-100. En effet, cette norme vise à renforcer la sécurité des installations. Ainsi qu’à protéger les individus occupant le bâtiment en question, par exemple : les locataires, les propriétaires, …

En outre, cette règle est surtout imposée pour garantir une bonne répartition de l’électricité et de minimiser le risque de panne sur le réseau. Sur ce point, pour un remplacement tableau électrique, des exigences sont à respecter. Comme les chambres qui doivent présenter au moins 3 prises 16 A, 1 point d’éclairage avec socle DCL et 1 prise RJ45.

La technique d’installation simple

Un tableau électrique est le centre névralgique d’un habitat. En fait, il rassemble les commandes des circuits électriques avoisinants. C’est pourquoi, il convient de l’installer au sein d’un bâtiment, à un endroit sec, et près d’une porte d’entrée et en hauteur. Pour procéder à l’installation, il faut commencer par un regroupement des dispositifs de protection. Pour cela, il suffit de prendre le nombre de modules convenable pour assurer la sécurité. Ensuite, prendre note aussi des divisionnaires.

À ce propos, une installation est synonyme d’une mise en place de deux disjoncteurs différentiels de 30 mA et plusieurs coupe-circuit. Ensuite, élaborer une liste des différentes fonctions des circuits tels que les machines à laver, les prises, etc. Après avoir coupé le courant, placer le tableau de protection à proximité du disjoncteur général en situant les modules les plus bas à 1 m au-dessus du sol. Cela implique d’enlever le capot du coffret et de mettre son socle sur le mur. Puis, fixer le socle par vissage et effectuer les divers raccordements nécessaires. Après, Insérer les bornes d’arrivée et brancher les fils de terre. Il ne reste plus qu’à coller sur chaque module une étiquette identifiant le circuit.

Effectuer les vérifications indispensables

Cependant, des vérifications sont à effectuer afin de mieux installer un tableau de protection. En d’autres termes, l’installation du dispositif doit être conforme au schéma d’électricité établi. Bien sûr, il convient également de vérifier les raccords des équipements tels que les boutons et les rails. Par ailleurs, un tableau électrique requiert un respect de certaines exigences. Pour servir d’exemple, il doit contenir 8 disjoncteurs pour chaque différentiel, un dispositif de coupure d’urgence, etc.

Par ailleurs, recourir à des pros pour des raisons de sécurité reste une meilleure option. En ce qui a trait à une installation à la norme d’un tableau électrique, l’acquisition d’un certificat de conformité électrique est cruciale. Sans quoi, le dispositif ne serait jamais rattaché au réseau d’électricité. En somme, tout le monde peut effectuer l’installation d’un tableau électrique. Par contre, afin d’éviter les risques liés à celle-ci, il convient toutefois d’avoir quelques connaissances en la matière.

Laisser un commentaire