télerupteur

Télérupteur : définition et mode d’installation

Lors de la mise en place d’une installation électrique, il est possible de prévoir l’utilisation d’un télérupteur. De quoi s’agit-il ? Comment l’installer ?

Télérupteur : définition

D’aucuns se souviennent encore de l’interrupteur va-et-vient. Il permet d’éteindre ou d’allumer un éclairage à partir de deux interrupteurs installés en deux endroits d’une pièce, éloignés l’un de l’autre. Ce quel que soit la position de l’ampoule électrique. Si celle-ci est éteinte, presser indifféremment l’un des deux interrupteurs va l’allumer. Allumée, elle va s’éteindre. Et bien c’est l’ancêtre du télérupteur. Le plus ici c’est qu’il est possible d’installer plusieurs boutons poussoirs en différents points pour commander un même dispositif d’éclairage. Quel en est le ou les avantages ? Un télérupteur est des plus pratiques pour une très grande salle, un long couloir ou un escalier. Il peut même s’installer dans une grande cour ou un grand jardin. Pas la peine de courir d’un bout à l’autre de la salle, du couloir ou de la cour pour allumer ou éteindre. Chaque bouton poussoir peut envoyer un signal ou impulsion au télérupteur pour que le courant vers l’éclairage passe ou soit coupé. En résumé un télérupteur est un relais électromagnétique qui permet d’éteindre ou d’allumer un éclairage par l’intermédiaire de boutons poussoirs dont le nombre peut varier entre 2 à 8 au maximum. Ceci dit, comment l’installer ?

Comment installer un télérupteur ?

Avant de parler de son installation, il est bon de savoir qu’il y a plusieurs types de télérupteur : uni-, bi-, tri- et même tétrapolaire. Chaque type a ses propres exigences de branchement : de l’éclairage au télérupteur et du télérupteur à chaque bouton pressoir. Le degré de difficulté va croissant de l’uni- vers le tétrapolaire. Pour quelqu’un qui s’y entend en électricité, une option envisageable est d’effectuer soi-même l’installation. Encore faut-il suivre au pied de la lettre les instructions du manuel de l’utilisateur. Se tromper dans la connexion du réseau de câblage est à éviter absolument, à moins de provoquer un accident de court-circuit. Schématiquement, l’installation va se faire de cette manière : du télérupteur au bouton pressoir, un fil pour la phase et un autre pour le retour. La même configuration doit être gardée pour le branchement de bouton pressoir à un autre ou du télérupteur à un bouton pressoir donné. Il faut respecter les codes couleur pour chaque type de fil. Maintenant, du télérupteur à la lampe électrique, prévoir un fil pour la phase, un autre pour le neutre et un troisième pour la terre. Enfin pour l’alimentation du télérupteur, utiliser un fil pour la phase et un autre pour le neutre. Pour monsieur tout le monde, la recommandation c’est de faire appel aux services d’un artisan électricien expérimenté pour ne pas perdre tout le bénéfice qu’un télérupteur peut offrir. Toute installation doit obéir aux directives de la norme NF C 15-100.

Laisser un commentaire