VMC simple flux

VMC simple flux

La VMC – Ventilation Mécanique Contrôlée – est un ensemble de dispositifs permettant de renouveler l’air intérieur d’un bâtiment, plus particulièrement les pièces humides tel que salles de bain, toilettes, cuisine, buanderie, …

La VMC simple flux est la moins coûteuse en terme d’achat et d’installation, mais présente l’inconvénient d’occasionner dimportantes pertes de chaleur.

De l’air frais est aspiré de l’extérieur par les différentes ouvertures, qu’il est néanmoins impératif de conserver, et la concentration d’air chaud sous plafond et extraite par la ventilation.

Dans ce qui suit :
– Composition d’une VMC
– Schéma d’implantation et réseau de conduits
– Notes importantes
– Branchement d’une VMC

Composition d’une VMC :

– La VMC simple flux est composée d’un groupe d’aspiration (4), généralement installé dans les combles de la maison.

– De voies d’amené d’air frais (2), souvent intégrées aux fenêtres des pièces à vivre tel que les chambres, bureau, salon, la salle à manger.

– Dans les pièces dites humides, sont installées des bouches d’évacuation d’air (1), leur diamètre étant de 80 mm dans les salles de bain, toilettes et buanderie, et de 125 mm pour la cuisine.
Ces bouches d’évacuation sont directement raccordées aux entrées du groupe VMC par des gaines souples (3) d’un diamètre équivalent au diamètre des bouches elles-mêmes.

– D’une bouche de toit (5), afin d’évacuer vers l’extérieur, l’air aspiré par le groupe. Son diamètre est de 125 mm et est raccordé à la sortie du groupe avec le même type de gaine souple.

– Les groupes de VMC simple flux ont généralement deux vitesses de fonctionnement. Une petite vitesse pour l’usage quotidien, et une grande en cas d’humidité excessive liée à certaines occasions (ex :douche). La commande petite/grande vitesse est réalisée via un interrupteur type « va et vient » installé le plus souvent dans la cuisine ou la salle de bain.

Notes importantes :

Pour que la VMC soit efficace, il est important qu’elle fonctionne en permanence.
Un espace d’environ 1 cm est requis entre le bas des portes intérieures de la maison et le sol, afin d’assurer une bonne circulation de l’air même portes fermées.

Il est impératif de ne pas opturer les arrivées d’air frais !

Fausses économies

Empêcher le bon fonctionnement de la ventilation éspérant ainsi réaliser des économies de chauffage provoquerait très vite une montée du taux d’humidité dans la maison (cloisons et murs extérieurs), générant à son tour des ponts thermiques et engendrerait par conséquent de nouvelles déperditions de chaleur.
Mobilier et textiles subiraient eux-aussi des dommages collatéraux.

Pollution de l’air ambiant

L’air de nos maisons est pollué, et nous y passons en moyenne 12 à 14 heures par jour. La ventilation permet de renouveller l’air de la maison en extrayant l’air vicié.
Plus d’informations : prevention-maison.fr

Normes et schémas

Le groupe VMC est protégé par un disjoncteur 2 ampères. Les porte-fusibles ne sont pas autorisés pour les systèmes de ventilation motorisées quels qu’ils soient.
Le câblage s’effectue en 1,5 mm².

Laisser un commentaire