aménagement PMR

Aménagements PMR : Qu’est-ce-que c’est ?

Le confort, la sécurité et le bien-être sont les principaux objectifs d’un aménagement. L’avancée de la technologie, le développement de l’intelligence artificielle a fait de la domotique une solution rationnelle et idéale pour atteindre ces objectifs. La solution maison intelligente ou smarthome offre une large possibilité de concevoir de bons aménagements PMR. Nous allons décortiquer par catégorie dans cet article les différentes solutions domotiques appropriées à ce genre d’aménagement spécifique.

Aménagements PMR pour une meilleure accessibilité

Les Personnes à Mobilité Réduites (PMR) sont des personnes qui, de façon permanente ou provisoire, ont des difficultés à se déplacer. L’aménagement des logements pour ces personnes doit être conçu de manière spécifique pour s’adapter à leur mode de vie.

La domotique, qui inclue l’utilisation des objets connectés et l’automatisation ou la commande à distance de certains équipements ou matériels domestiques est l’une des solutions pratiques. Cette solution permet de limiter et même diminuer les efforts physiques en déplacement dans la maison. Grâce à une planification automatique des prises électriques l’allumage ou l’extinction des lumières dans certaines pièces peut se faire sans intervention humaine. Avec les télécommandes à distance l’allumage ou l’arrêt de certains appareils sans avoir à se déplacer vers.

On peut tout aussi bien aussi installer des capteurs de mouvements, des capteurs de pression qui peuvent aider les PMR dans leurs habitudes quotidiennes. En détectant leur passage la lumière peut s’activer automatiquement ou s’éteindre automatiquement. On peut à l’aide d’une horloge et d’une boite de commande automatique allumer la télé, la radio, le chauffe-eau, et tout autre objet utile au quotidien de la personne. L’objectif étant d’exposer la personne à handicap, le minimum possible, aux dangers dans sa vie quotidienne à domicile.

Aménagements PMR des salles de bains et WC

Les autres pièces sensibles et qui représentent le plus de dangers pour les personnes à handicaps sont les salles d’eau à savoir la salle de bain et le WC. La conception de la salle de bain doit être repensée autrement pour permettre une libre circulation de fauteuil roulant, par exemple. L’accès aux différents équipements sanitaires doit être repensé en conséquence.

La hauteur du lavabo doit s’adapter à une utilisation en position debout ou assise, il doit être installé entre 90 cm à 130 cm du sol. Il faut aussi penser à laisser un espace libre pour le fauteuil roulant dans le cas d’handicap de mobilité.

De même l’accès à la douche doit être facile et sécurisée, il faut en cas de besoin penser à permettre l’utilisation d’un fauteuil roulant de douche. Sont conseillés les éléments de douche suivants es sièges de douche escamotables ou à fixation murale, les bancs de douche avec poignées, des barres de maintien et poignées handicap, un flexible long avec pommeau de douche.

Les WC aussi doivent être aménagés de façon à pouvoir accueillir un fauteuil roulant.

Pour la cuisine prévoir toujours de l’espace pour une libre circulation de moyen roulant pour personnes handicapées et penser à la mobilité des appareils comme les plans de travail, l’évier et autres.

Laisser un commentaire