réussir votre branchement électrique 

Quelques conseils pour réussir votre branchement électrique 

Le raccordement électrique est l’une des installations indispensables dans une habitation en ce sens qu’il conditionne tout le fonctionnement des appareils d’une maison. Ainsi, le branchement électrique n’est pas une question de luxe, mais plutôt de nécessité. Quelles sont les différentes étapes à suivre pour pouvoir réussir facilement un branchement électrique ? Décryptage dans cet article.

Déterminer son type de branchement électrique

Dans un processus de branchement électrique, il est primordial d’opter pour le meilleur type de branchement électrique convenable à son domicile. En effet, un raccordement au réseau électrique peut s’opérer de diverses façons selon vos besoins et aussi compte tenu de l’environnement. Par conséquent, il est généralement recommandé de faire appel aux services d’un électricien expérimenté afin de bénéficier de son professionnalisme et aussi de ses conseils. Visitez ce site https://www.smt-electricite.be/ pour en rencontrer un.

En outre, il existe surtout trois grandes catégories de branchement électrique. Il s’agit du raccordement électrique souterrain, aérien et aéro-souterrain. Pour un branchement électrique en souterrain, la profondeur réglementaire et requise dépend de la fréquence des véhicules dans la zone. 

Ce type de branchement, étant donné qu’il se passe en profondeur sous la terre, ne demande aucune installation de poteau ou de câble concrètement visible.

branchement électrique

Pour plus de sécurité et aussi d’esthétique, le branchement aérien tend à disparaître. Avec ce raccordement, il faut installer un câble à l’extérieur jusqu’au bien immobilier. Pour ce qui est de l’aéro-souterrain, le branchement commence en extérieur jusqu’aux délimitations de la propriété. Ensuite, le raccordement est mis en profondeur pour parvenir jusqu’au disjoncteur. II est donc important de choisir l’un ou l’autre de ces branchements tout en prenant en considération chaque aspect de leur installation et de leur fonctionnement.

Prendre connaissance des obligations à respecter

La norme NFC 15-100 a fixé quelques obligations à suivre, quelle que soit l’installation électrique. Ces règles varient et visent à assurer la sécurité des personnes et le bon fonctionnement des équipements installés. De ce fait, il est mieux de respecter chacune de ces conditions.

Par exemple, l’une des prérogatives de cette norme concerne le nombre de circuits spécialisés, la mise à la terre, l’utilisation du tableau électrique accompagnée du schéma d’installation. De même, elle définit la quantité minimum de prises électriques que doit contenir chaque pièce d’une maison.

Rassembler les pièces obligatoires pour le raccordement au réseau électrique

Avant de commencer les travaux de branchement électrique, il est essentiel d’appeler le service de gestion du réseau public en matière de distribution d’électricité. Il peut s’agir d’une entreprise locale ou d’une autre. Tout dépend de chaque localité ou commune. Le temps de l’obtention de ce raccordement peut être soit de 2 mois ou de 6 mois.

Par ailleurs, pendant ce délai d’attente, il est plus judicieux de réunir les papiers et données indispensables pour la constitution du dossier à donner à l’entreprise. Entre autres pièces, il faut une copie du permis de construire, un plan de masse, une photo du projet de branchement, un extrait du cadastre qui fait mention aussi de la situation géographique du domicile. À tout cela s’ajoute la mention de la puissance de raccordement désirée. Puis, il ne vous reste qu’à opter pour un type de contrat avec ce service de gestion.

Concevoir un schéma électrique de sa maison

schéma électrique

La réalisation ou la mise en œuvre d’un schéma électrique est une étape de grande importance à effectuer avant de commencer le branchement. Elle concourt énormément à la réussite de ce dernier. Tout en tenant compte des différentes normes ci-dessus, le schéma consiste à établir l’emplacement de chaque équipement ou élément du raccordement. Qu’il s’agisse du compteur électrique, des interrupteurs, des machines ou appareils électriques, etc. Puis, il faut ensuite essayer de comprendre le fonctionnement des circuits de commande ainsi que leur système de câblage. 

Par ailleurs, il faut après tracer le positionnement de chaque élément sur les plafonds et les murs. L’installation proprement dite peut alors commencer. 

Grâce à ce schéma, il vous est possible de définir le budget convenable pour l’achat des équipements et donc pour le branchement électrique. Les appareils les plus indispensables sont le disjoncteur, les prises, les câblages électriques et les interrupteurs.

En définitive, réussir un branchement électrique équivaut au respect d’un bon nombre d’étapes qui concernent tant bien les démarches administratives que techniques. Ainsi, il semble nécessaire de ne négliger aucun élément au risque d’avoir des soucis d’installation. De même, confier de tels travaux à des professionnels reste une bonne option.